Menu

Programmes du lundi 11 novembre 2019

Matin
06:50
CINéMA
LA GUERRE SANS NOM
La guerre d'Algérie, à travers les témoignages d'anciens appelés de la région de Grenoble : des années après, le souvenir des événements continue de les hanter.
Une trentaine d'anciens appelés originaires de Grenoble évoquent, avec une mémoire intacte, vivante et précise, «leur» guerre d'Algérie. Leurs souvenirs défilent. La peur. La mort des copains. La torture. Le sang. La violence que l'on découvre en soi. Les inquiétudes des proches et le contraste entre la douceur d'un pays ensoleillé et la noirceur des drames qui s'y jouent. La comédie des fausses nouvelles. Certains finissent leur vie dans des hôpitaux psychiatriques. Qu'ils aient servi dans les paras, les commandos ou les chasseurs, dans le génie ou sur les barrages électrifiés, tous ont été profondément atteints et changés par cette guerre qui, officiellement, n'en a jamais été une, et que l'on a maquillée sous le nom commode d'«opérations de maintien de l'ordre»...
10:47
CINéMA
DU RIFIFI à PANAME
Règlements de comptes entre bandes de trafiquants d'or et passeurs d'armes, infiltrés par un agent de la CIA qui se fait passer pour un journaliste.
Paulo les Diams et son ami Walter ont mis au point un fructueux trafic d'or, organisé autour de Paris, Munich et Tokyo. Avec l'aide d'Irène, une de ses maîtresses, Paulo utilise des passeurs sans casier judiciaire, limitant les risques. C'est ainsi qu'il recrute Jim Thompson, un journaliste américain désargenté. En réalité, Thompson s'appelle Mike Coppolano, et il est un agent de la CIA chargé de surveiller discrètement les agissements de Walter, également responsable d'un trafic d'armes en direction de Cuba. Une vague d'assassinats visant les associés de Paulo, disséminés dans le monde, se déclenche peu de temps après. Paulo lui-même manque d'y laisser la vie. Thompson le sauve in extremis...
Après-midi
12:22
CINéMA
MONSIEUR PERSONNE
Un émule d'Arsène Lupin irrite la police, qui tente, en vain, de le prendre en flagrant délit. Elégant, le malfaiteur ne s'en prend jamais aux dames.
Véritable émule d'Arsène Lupin, monsieur Personne est un redoutable cambrioleur qui défie depuis longtemps la police, avec une rare aisance. Il commet les méfaits les plus audacieux avec une stupéfiante désinvolture, au grand dam des forces de l'ordre, qui sont continuellement sur sa trace mais n'arrivent jamais à le prendre en défaut. Elégant et enjoué, monsieur Personne, qui est par ailleurs un parfait homme du monde, s'est imposé une règle à laquelle il ne déroge jamais : il ne vole pas les jeunes et jolies femmes...
13:45
CINéMA
NOTRE HISTOIRE
Un homme désabusé s'éprend d'une courtisane rencontrée au cours d'un voyage en train. Il lui demande tout simplement de l'aider à gâcher sa vie.
Robert Avranches est assis dans un compartiment de première classe, où il s'imbibe consciencieusement de bière. Après un bref arrêt dans une gare de province, une jeune femme s'installe en face de lui. Elle le dévisage longuement puis se décide à l'aborder. Elle se prénomme Donatienne. Elle lui parle de lui et un peu d'elle, puis s'offre à lui, comme elle le fait occasionnellement avec d'autres hommes de passage. Négligeant sagesse et bon sens, Robert s'accroche à Donatienne, la raccompagne et s'installe chez elle. Embarrassée, elle tente de le dissuader. Il lui offre alors ses économies de garagiste et lui demande en échange de l'aider à «foutre sa vie en l'air»...
15:33
CINéMA
CELLES QU'ON N'A PAS EUES
Réunis dans un compartiment de train, six hommes évoquent leurs aventures sentimentales, souvent amusantes, parfois étranges, toutes sans lendemain.
Dans un train, six hommes s'entretiennent de leurs aventures sentimentales. Guillaume a publié le récit mensonger d'une de ses liaisons et récolté les fruits de sa légèreté. En vacances dans un hôtel, Francis est tombé amoureux d'une pianiste. Justin a jeté son dévolu sur la propriétaire d'un caniche. Mais par sa faute, le chien a trouvé la mort. Robert s'est épris d'une hôtesse de l'air et l'a suivie jusque dans un avion à destination du Mozambique. Malade, il a dû être rapatrié. Lors d'une chasse à courre, Emile a séduit la jeune femme qu'il destinait à son fils. Le sixième voyageur raconte alors l'aventure d'un thanatopracteur qui, un jour, a réinsufflé la vie à une défunte...
17:19
CINéMA
LES INFORTUNES DE LA BEAUTé
Deux amies se lancent un pari et remuent ciel et terre pour dénicher la femme idéale, afin de convaincre un don juan que la femme parfaite peut exister.
Depuis que Daphné a rencontré Vincent, qui l'attire irrésistiblement, elle doute de ses charmes. Trop prude ou seulement timide, ce brillant éditeur parisien ? En réalité, Vincent est une sorte de don juan, qui se contente de conquêtes faciles en rêvant d'un idéal féminin. Piquée au vif, Daphné prend son amie Céline à témoin et met au point un scénario : si elle réussit à dénicher le modèle parfait pour Jacques, un peintre des plus exigeants, Vincent devra reconnaître ses torts. D'involontaires postulantes sont envoyées à Jacques, au gré des sorties de Daphné dans les bars, les bus, les expos ou les séances de pose aux Beaux-Arts...
Soirée
18:38
CINéMA
LA BLONDE DE PéKIN
Une jeune femme blonde, retrouvée inanimée à Paris, éveille l'intérêt du FBI et des services secrets soviétiques et chinois, qui cherchent à l'identifier.
Retrouvée inanimée et sans papiers, une femme amnésique est conduite à l'hôpital américain de Neuilly. Elle reprend très vite connaissance mais ne peut donner aucune précision sur son identité, ni sur les événements qui l'ont conduite là. Pourtant, grâce à un tatouage, on parvient à l'identifier. La belle inconnue n'est autre qu'Erica Olsen, la maîtresse d'un savant chinois. Marc Girland, un photographe américain, se fait passer pour le mari d'Erica et découvre que le secret de cette femme mystérieuse n'a aucun rapport avec l'espionnage. En effet, Erica détient une perle d'une valeur inestimable dont Girland décide de s'emparer...
20:00
CINéMA
COUP DE TORCHON
Dans l'Afrique coloniale des années 30, un policier lâche et faible monte une machination diabolique contre les personnes qui l'ont publiquement humilié.
Dans les années 30, Lucien Cordier est l'unique policier de Bourkassa, un village sénégalais. Veule et opportuniste, il veut contenter tout le monde : Huguette, son épouse irascible, Nono, son beau-frère, ainsi que Le Péron et Léonelli, les deux proxénètes locaux qui ne cessent de l'humilier. Lucien trouve son seul réconfort dans les bras de sa maîtresse, Rose, une femme régulièrement battue par son mari. Lorsque son chef lui conseille de ne plus se laisser ridiculiser, Lucien prend aussitôt conscience de sa médiocrité. A peine rentré au village, il élimine froidement Le Péron et Léonelli et parvient à en faire retomber la faute sur son chef...
22:04
CINéMA
ELLES N'OUBLIENT JAMAIS
Ecartelé entre son épouse et sa maîtresse, un homme se débat entre peur, mensonge, désir et trahison. Bientôt, il perd le contrôle de la situation.
Entre sa femme Anne et son fils Charles, Julien s'est habitué à sa vie paisible et même au métier un peu sinistre qu'il exerce. Il est en effet directeur d'un cabinet spécialisé dans le recouvrement de créances et use à cette fin de tous les moyens à sa disposition, certains moins moraux que d'autres. Lors d'une absence d'Anne et de Charles, il fait la connaissance de la troublante Angela, qui lui fait comprendre sans détours qu'elle le trouve à son goût. Flatté, Julien accepte l'aventure. Il entend bien ne pas lui donner de suite, mais Angela s'accroche et force le passage, jusqu'à prendre pied dans l'appartement et la vie de Julien...
23:48
CINéMA
LE CHAT
Dans un triste pavillon de banlieue, un vieux couple se déteste en silence, tout en persistant à vivre ensemble et à ruminer sa haine réciproque.
Le vieux Julien Bouin, typographe à la retraite, et sa femme Clémence, une ancienne trapéziste qu'un accident a rendue boiteuse, ont apparemment cessé de s'aimer, et même de se supporter. Ils ne s'adressent plus la parole depuis longtemps, mais s'obstinent à vivre ensemble dans un sinistre pavillon de Courbevoie, menacé de démolition. En fait, leurs relations ont commencé à se dégrader le jour où Julien a ramené à la maison un chat perdu et reporté toute son affection sur l'animal. Clémence a tout de suite pris le matou en grippe. Un jour, folle de jalousie, elle l'a abattu. Depuis, Julien et Clémence se contentent de ruminer leur haine réciproque...
Nuit
01:13
CINéMA
J'AI TUé RASPOUTINE
Interrogé dans les années 60, l'assassin de Raspoutine se souvient de son acte. Progressivement, il en dit plus sur ses véritables motivations.
Paris, 1966. Au cours d'un entretien avec son épouse et le réalisateur du film, le vieux prince Youssoupov se souvient des dramatiques événements qui l'ont conduit à assassiner Raspoutine, cinquante ans plus tôt. En 1909, à Saint-Pétersbourg, alors que la Russie impériale se décompose irrémédiablement, Raspoutine, un moine débauché et manipulateur, a pris assez d'ascendant sur la tsarine pour imposer toutes ses fantaisies et entraîner la cour dans ses orgies. Pour Youssoupov, dandy efféminé, et ses amis, Raspoutine, symbole de la décadence, doit être anéanti. Sous prétexte d'un rendez-vous galant, ils l'attirent dans un guet-apens et tentent de l'empoisonner...